Blues de l’automne : comment prendre soin de soi lors des changements de saison ?

7 Nov ‘22
6 min
Arianna Freni
Corrigé par notre psychologue Paul Hessels
person walking in an autumn landscape
La météo se rafraîchit, les jours raccourcissent, les feuilles tombent… et les fêtes de fin d’année approchent à grands pas. Bien que l’automne soit une saison pleine de beauté et d’inspiration, elle ne se limite pas aux pumpkin spice lattes et aux pulls bien douillets (même si nous les adorons !). Nous sommes nombreux à ressentir sautes d’humeur et inquiétude, et nous avons tendance à minimiser l’importance de prendre soin de nous.

 

Si vous avez le “blues de l’automne”, voici quelques conseils pour vous aider à garder le moral tout au long de la saison.

 

L’anxiété automnale 

 

Que nous en ayons conscience ou non, les saisons affectent la plupart d’entre nous de manière considérable. Chaque période de l’année a ses hauts et ses bas, mais certains mois peuvent être plus difficiles que d’autres. Si vous vous sentez plus stressé·e, démotivé·e et généralement de mauvaise humeur ces derniers temps, vous souffrez peut-être de ce que les psychologues appellent “l’anxiété automnale”. 

 

Ce phénomène est plus courant que vous ne le pensez. Les symptômes peuvent varier d’une personne à l’autre, mais comprennent généralement des sentiments de tristesse ou d’anxiété, des difficultés à se concentrer, de l’irritabilité, de la somnolence ou de la fatigue et une perte d’intérêt pour les activités quotidiennes. 

 

Pourquoi ce phénomène ?

 

Les scientifiques n’ont pas encore trouvé d’explication claire pour justifier l’apparition de ce phénomène récurrent, mais il est probable qu’il soit provoqué par un ensemble complexe de facteurs. Une étape importante dans la gestion de l’anxiété automnale consiste à identifier vos déclencheurs et à s’attaquer à l’origine de vos émotions négatives avant qu’elles ne deviennent envahissantes. 

 

Les changements environnementaux 

 

Ce n’est un secret pour personne : l’automne s’accompagne d’une baisse des températures et d’une diminution de la lumière naturelle. Nous connaissons tous l’impact positif de l’exposition au soleil sur notre bien-être. Par conséquent, le manque de soleil peut jouer un rôle important sur notre humeur. De plus en plus de preuves suggèrent également que les changements saisonniers peuvent déclencher des altérations chimiques dans le cerveau, qui semble être très sensible au cycle lumière-obscurité.

 

“Les gens peuvent avoir des difficultés en raison d’un décalage de leur horloge biologique interne”, explique l’expert psychologue Paul Hessels. “Le manque de lumière du jour affecte la production de mélatonine par l’organisme, une hormone qui contribue à contrôler l’horloge interne et le cycle du sommeil ainsi que les niveaux de sérotonine, le neurotransmetteur associé à la dépression et à la régulation de l’humeur.”

 

Les changements de mode de vie 

 

Les facteurs associés au mode de vie peuvent également représenter un déclencheur typique de l’anxiété automnale. En automne, notre emploi du temps a tendance à être plus chargé, avec davantage de projets et de responsabilités. Et, si l’on se sent constamment fatigué·e, il est plus difficile de prendre soin de soi. Cela crée un cercle vicieux. 

 

Nous sommes souvent moins motivés pour sortir ou faire du sport et nous avons envie d’annuler certaines activités. Il est évidemment bien moins tentant d’aller faire du vélo ou de promener le chien sous une pluie glaciale… Bien que cela puisse sembler plus pratique à court terme, cela entraîne une détérioration du bien-être mental, voire même une baisse des niveaux d’énergie.

 

Créez votre été indien

 

Si les causes du blues de l’automne sont très diverses, il existe heureusement de nombreuses méthodes simples et efficaces pour y remédier. En intégrant des activités saisonnières de soins personnels à votre routine, par exemple, vous aurez l’occasion d’explorer différents intérêts, sentiments et énergies. Il est important d’être à l’écoute de votre état actuel pour déterminer le type de soins dont vous avez réellement besoin. Comment vous sentez-vous en ce moment ? En quoi vos besoins mentaux et physiques ont-ils changé avec la venue de l’automne ? Quelles activités vous aideraient à vous sentir mieux ? 

 

Si vous ne savez pas par où commencer, voici quelques suggestions qui vous aideront à vous sentir mieux en automne, en particulier les jours les plus moroses : 

 

1. Planifiez votre routine 

 

Une routine peut être bénéfique à tout moment, surtout si vous essayez d’établir des habitudes saines. En automne, le respect d’un programme vous permettra de vous sentir plus organisé·e et plus productif/productive. Vous pouvez commencer par vous centrer sur les éléments que vous contrôlez : fixez des heures de réveil et de sommeil, prenez le temps de préparer des repas sains et organisez vos activités. 

 

“Un programme quotidien régulier est bénéfique pour tous, mais particulièrement pour ceux qui sont sujets à des changements d’humeur saisonniers”, dit Paul. “Levez-vous à l’heure tous les matins et prenez le temps de prendre un petit-déjeuner savoureux et nutritif. Prévoyez suffisamment de moments de détente entre vos obligations et évitez de rester au lit en journée ou de faire trop de siestes.”

 

2. Passez plus de temps dans la nature 

 

Une promenade en plein air peut contribuer à réveiller le système immunitaire, à réduire les niveaux de stress et à lutter contre les problèmes de santé mentale, comme l’anxiété et la dépression. Et cerise sur le gâteau, il a été démontré que passer du temps dans la nature permet d’aiguiser nos capacités cognitives. Alors sortez, oubliez votre téléphone et profitez de la nature qui vous entoure. Vous seriez surpris·e des merveilles qui vous attendent au coin de la rue !

 

3. Essayez quelque chose de nouveau

 

Vous vous souvenez de cette activité, de cette idée ou de cette expérience que vous vouliez entreprendre depuis longtemps et que vous avez toujours remise à plus tard ? C’est le moment idéal pour la reprendre ! Saisissez l’occasion et essayez quelque chose de nouveau dans votre vie pour sortir de votre bonne vieille routine. En sortant de votre zone de confort, vous vous sentirez plus fort·e et plus sûr·e de vous, ce qui vous redonnera de l’énergie, même par temps maussade.

 

4. Testez un coaching personnalisé

 

Il est normal d’être déprimé·e sans raison de temps en temps. Souvent, lutter contre les “émotions négatives” et ne pas vouloir être triste à tout prix ne fait qu’aggraver la détresse mentale. Toutefois, si cette saison vous donne systématiquement le cafard et que vous remarquez que ces difficultés impactent votre vie quotidienne, n’hésitez pas à prendre contact avec un·e psychologue pour un coaching personnalisé. Parler de vos émotions avec un·e professionnel·le peut vous aider à déterminer l’origine de votre anxiété automnale. 

 

✨ Ceci pourrait aussi vous intéresser : Pourquoi la thérapie est toujours judicieuse, même quand tout va bien.

 

5. Prenez du temps pour ce que vous aimez

 

Prendre soin de soi, c’est aussi et surtout faire ce qui nous rend heureux, qu’il s’agisse de regarder notre film préféré, de se lover dans le canapé avec un bon livre ou de jouer à des jeux de société entre amis lors d’une journée pluvieuse. Permettez-vous de ressentir vos émotions sans culpabilité ni jugement, acceptez vos sautes d’humeur comme un être humain étonnant et complexe et faites preuve de bienveillance envers vous-même. 

 

“Il est important de ne pas trop se comparer aux autres. Les gens ne réagissent pas tous de la même façon aux changements saisonniers. Vous êtes peut-être un peu plus vulnérable, et c’est tout à fait normal”, conclut Paul Hessels.

 

Remontez-vous le moral 

 

Si vous pensiez être le/la seul·e à éprouver des difficultés en automne, sachez que c’est loin d’être le cas. Il n’est pas rare d’avoir des jours avec et des jours sans, et cela n’a rien de mal ou d’anormal. Nous vous conseillons de profiter de ce moment pour rétablir votre équilibre et alimenter votre énergie. 

 

L’automne est une saison de transition. Le monde est sujet à de nombreux changements… et vous aussi ! Alors inspirez profondément et parez-vous de vos plus belles couleurs d’automne.