Pourquoi les pensées et les sentiments négatifs sont aussi bons pour vous

14 Mar ‘22
5 min
Par la rédaction d'OpenUp
vrouw staat in de storm van negatieve gedachten

Tout le monde se sent en colère, effrayé, triste, frustré ou coupable à un moment ou à un autre. Des émotions dont on aimerait se débarrasser au plus vite. Pourquoi éprouvons-nous tant de difficultés avec elles, et comment pouvons-nous les faire jouer en notre faveur ?

 

Peu importe à quel point nous y aspirons, il n’existe pas de vie sans pensées et sentiments inconfortables ou difficiles. Malgré tout, ces préoccupations et émotions ne sont pas nécessairement mauvaises pour nous. Mieux encore, nous pouvons même parfois en tirer certains avantages.

 

Se sentir bien, une norme sociale

 

« Comment vas-tu ?
— Bien ! Et toi ? »

 

C’est souvent notre réaction, même si nous ne nous sentons pas en forme du tout. Alors pourquoi disons-nous cela par défaut ?

 

« La société nous enseigne que nous devons toujours nous sentir bien dans notre peau, explique Pia Linden, psychologue chez OpenUp. Lorsque des pensées ou des sentiments négatifs surgissent, le conseil est souvent de se distraire en faisant quelque chose d’amusant, en se faisant plaisir ou en se concentrant “simplement” sur le positif. »

 

Ces suggestions sont évidemment bien intentionnées, cependant elles ne produisent pas systématiquement l’effet escompté. Elles peuvent même être nuisibles, comme l’indique le livre Toxic positivity de la psychothérapeute américaine Whitney Goodman. En regardant toujours les choses sous un angle positif, nous ignorons nos sentiments, ce qui nous encourage à rejeter nos émotions.

 

Pia constate également ceci : « Nous apprenons, souvent dès l’enfance, à censurer nos pensées et impressions négatives, à les ignorer ou à nous distraire avec diverses activités. Mais les pensées et les sentiments inconfortables font partie intégrante de la vie. »

 

« Il est normal de ne pas toujours se sentir heureux et bien. Se sentir mal ne signifie pas nécessairement que quelque chose ne va pas. »

 

La vie, ce n’est pas une fête sans fin

 

Personne n’est heureux en permanence, même si, en apparence, certaines personnes pourraient laisser croire le contraire. Nous devons tous faire face à des défis et à des moments difficiles.

 

Si l’orage gronde dans votre monde extérieur, cela se reflète automatiquement dans votre univers intérieur. Tout ce que vous vivez a un impact sur vos pensées et vos sentiments.

 

« C’est tout à fait normal, précise Pia. Se sentir parfois triste, abattu, déçu, anxieux ou effrayé est naturel, surtout s’il y a un élément déclencheur clair. Cela ne signifie pas que quelque chose cloche chez vous, c’est juste le cours de la vie. Une fois que vous aurez surmonté la période difficile ou le défi, la vie redeviendra automatiquement plus éclatante. »

 

Vos émotions à votre service

 

Mais parfois, cela ne se produit pas tout seul. « Les pensées et sentiments difficiles peuvent également persister pendant longtemps, même si tous les obstacles ont été surmontés et que vous ne pouvez pas vraiment identifier de raison claire. Même dans ce cas, vous ne devez pas tenter de fuir, et vous pouvez laisser ces émotions travailler pour vous. »

 

« Les émotions négatives peuvent vous indiquer des zones de potentiels changements dans votre vie. »

 

Utilisez vos émotions comme guide

 

Nous préférerions nous sentir bien tout le temps, mais ce sont les périodes difficiles – et les sentiments qui les accompagnent – qui nous aident à avancer dans la vie.

 

Lorsque vous ne vous sentez pas bien, cela peut être un bon indicateur qu’un changement est nécessaire et que vous devez intervenir. C’est ainsi que vous pourrez enfin vivre votre vie avec satisfaction et de la manière qui vous convient le mieux.

 

Mais par où commencer, si vous voulez modifier quelque chose dans votre existence ? « Le changement peut venir de l’intérieur ou de l’extérieur », indique Pia.

 

« Vous pouvez favoriser une approche externe en ajustant la situation, si possible, ou en vous en éloignant. Vous pouvez aborder le changement de manière interne, en repensant votre perspective sur les faits, en acceptant le cours des choses et en abandonnant le combat. »

 

Gérer les sentiments et les pensées

 

Changer ou accepter, voilà qui est plus facile à dire qu’à faire. Que pouvez-vous mettre en œuvre concrètement pour affronter vos sentiments et vos pensées ?

 

1. Laissez vos sentiments s’exprimer

 

Accordez une place aux sentiments négatifs. Faites-en l’expérience, essayez d’observer vos émotions sans vous identifier à elles. Concentrez-vous sur les sensations que ces sentiments engendrent dans votre corps.

 

Nommez ce que vous vivez. Par exemple : « Je ressens de la peur », au lieu de « J’ai peur ». Et essayez d’approuver la présence (temporaire) de ce sentiment. C’est un élément inévitable de la vie.

 

2. Réfléchissez à vos sentiments

 

Interrogez-vous sur la source de ces pensées ou sentiments. Essayez de prendre de la distance, pour ne pas vous laisser absorber. D’où proviennent vos émotions, et que peut vous dire ou vous apprendre la situation ? Réalisez également que les sentiments vont et viennent. Quelle que soit leur intensité, tout finit par passer.

 

3. Partagez vos sentiments

 

De nombreuses personnes gardent pour elles leurs pensées et émotions négatives, ce qui peut en fait les renforcer. Partagez ce que vous ressentez, car le partage est un soulagement.

 

Trouvez un être proche de vous en qui vous avez confiance et qui vous offrira un point d’ancrage et un espace sûr où décharger votre cœur. Il est également agréable de coucher ses pensées sur papier, l’encre qui coule emporte les sentiments. Quoi que vous fassiez, ne les laissez pas tourner dans votre tête.

 

4. Ressentez vos besoins

 

Pensez à ce dont vous avez besoin maintenant, en cet instant précis. Soyez tendre avec vous-même. Une bonne dose d’autocompassion n’est jamais superflue, surtout lorsque vous affrontez des difficultés. Préférez-vous rester à la maison et passer du temps en solitaire, ou rencontrer des amis ?

 

Le but ici n’est pas de vous distraire, mais de vous aider à comprendre, à gérer et à digérer vos sentiments. Peu importe la démarche, tant qu’elle vous permet d’avancer. Prendre soin de soi est primordial.

 

5. Gérez vos émotions

 

Il existe de nombreuses façons de traiter les émotions. Soyez créatif (dessinez, peignez, écrivez, chantez…) ou faites de l’exercice, sortez prendre l’air, allez au contact de la nature, parlez de vos ressentis, prenez du temps pour vous…

 

Éprouver des émotions négatives peut également être une invitation à expérimenter différentes méthodes et formes d’expression. De cette façon, vous pouvez vous rapprocher de vos sentiments et commencer à déterminer ce qui vous convient vraiment dans la vie.

 

6. Concentrez-vous sur votre résilience

 

Nous sommes souvent plus robustes et plus coriaces que nous l’imaginons. Pensez à des défis ou à des moments difficiles que vous avez déjà surmontés. Quel élément s’était montré déterminant ? Soyez convaincu que vous vous en sortirez à nouveau cette fois.

 

Aide à la gestion des émotions

 

Avez-vous l’impression de ne pas vous en sortir par vos propres moyens ? Sachez que vous pouvez demander de l’aide. Peu importe la nature de ce que vous ressentez, les événements qui se sont passés ou depuis combien de temps cela dure.

 

👉 Réservez votre premier consultation avec un de nos psychologues.